Les Fonds d’aide du Centre Cinématographique Marocain : bilans, enjeux et perspectives

Institut du Monde Arabe
Samedi 15 novembre 2014

Alors qu’en Europe et dans le reste du monde, les programmes publics d’aide au cinéma tendent plutôt à décroître et/ou à changer d’échelle, passant du national au local et/ou au transnational, il s’agira de comprendre le contexte de la mise en place des trois fonds d’aide du Centre Cinématographique Marocain (Fonds d’Aide à la production ; Fonds d’aide à l’organisation des festivals ; Fonds d’aide à la numérisation, à la modernisation et à la création des salles de cinéma) et leur incidence sur le développement d’un cinéma national. Mettre en oeuvre une politique du cinéma, c’est penser les enjeux du dedans et du dehors, à savoir les termes politiques, économiques et culturels de la diffusion d’images dans la construction nationale, et la promotion de l’image d’un pays sur la scène et dans les relations internationales. Interroger les enjeux d’une politique du cinéma, c’est aussi mettre en perspective des intentions et les effets de leur mise en oeuvre.

Nous tenterons de dresser un bilan du fonds d’aide à la production initié depuis les années 80, d’envisager les différents enjeux ainsi que les perspectives ouvertes par la mise en place des fonds d’aide à la numérisation, à la modernisation et à la création des salles de cinéma et d’aide à l’organisation des festivals, lancés seulement depuis fin 2012.

Intervenants :
Hamid Aïdouni, Enseignant-chercheur à l’Université Abdelmalek Essaadi, Maroc
Daoud Aoulad-Syad, Réalisateur
Mohammed Bakrim, Critique de cinéma
Malika Chaghal, Déléguée générale de la Cinémathèque de Tanger
Kamal El Mahouti, Réalisateur
Dalila Ennadre, Réalisatrice
Sarim Fassi-Fihri, Directeur général du Centre Cinématographique Marocain
André Lange, Responsable du département Information sur les marchés et les financements à l’Observatoire européen de l’audiovisuel
Mohamed Layadi, Distributeur et exploitant de salle

Modérateurs :
Abdelfettah Benchenna, Université Paris 13, Labex ICCA, Labsic
Patricia Caillé, Université de Strasbourg, ACCRA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *